Untitled Document
 
 
Rechercher :
Inauguration d'une salle d'accueil au centre hospitalier de Néma    Les Chefs d'Etat participant au sommet du G5 Sahel se félicitent du travail important réalisé par le Groupe    Le Président de la République annonce dans une conférence de presse la clôture du sommet extraordinaire du G5 au Sahel    Le Président de la République affirme que le G5-Sahel est cadre adéquat de développement durable pour la sous-région    Départ du Président Burkinabé    Départ du Président Malien    Le Président Nigérien quitte Nouakchott    Le Président Tchadien quitte Nouakchott    Clôture de l'atelier sur la cyber-sécurité des systèmes, données et internet     Le ministre Nigérien du plan commente les résultats de la réunion du groupe G5 du Sahel    Signature de la convention de création et clôture du sommet extraordinaire du G 5.    La coordination des ONG mauritaniennes en migration et développement célèbre la journée mondiale de la migration    Le Président de la République ouvre le Sommet extraordinaire du G5 Sahel    Le Président de la République reçoit le président du parlement Libyen   Organisation d'une soirée pour la célébration de la journée mondiale de la langue arabe    
Document sans nom
Actualités
 
HORIZONS
Dernier numéro:6411
Archives Horizons
 
Liens utiles
Sites web du Gouvernement
Primature

E-service

Portail web


Presse et Audiovisuel

Haute Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel (HAPA)

Télévision de Mauritanie

Radio de Mauritanie


 


Flux RSS
Economie
Lancement d'un atelier sur les obstacles de l'élevage des camélidés en Mauritanie
Nouakchott ,  01/03/2011  -  Les travaux d'un atelier international organisé par le ministère du développement rural (MDR) en collaboration avec la FAO et la coopération espagnole, sur les obstacles de l'élevage des camélidés et les maladies qui frappent cette espèce ainsi leur mode de transmission vers l'homme ont été lancés aujourd'hui mardi.
Le coup d'envoi dudit atelier a été donné par le secrétaire général du MDR M. Mohamed Ould Ahmed Aida qui a indiqué dans une allocution prononcée à cette occasion que le secteur du développement pastoral représente l'un des plus importants piliers de l'économie nationale, en raison du rôle capital qu'il joue dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et de sa contribution à la sécurité alimentaire.
Il a affirmé également que le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz accorde un intérêt considérable à cette filière économique, intérêt concrétisé dans le programme d'action du gouvernement du Premier ministre, Dr. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf à travers la stratégie adoptée par l'Etat pour hisser le rendement de ce secteur à travers son intégration à l'économie nationale.
Cette importance trouve aussi son illustration dans la détermination des pouvoirs publics de développer toutes les filières productives, d'assurer l'insertion des jeunes dans les ambitieux programmes envisagés dans le secteur pastoral en plus de la création d'un crédit spécial pour le développement de l'élevage.
M. Ould Ahmed Aida a souligné par ailleurs que l'élevage des chameaux est l'un des plus prisés dans le pays en raison du rôle qu'il joue dans les échanges commerciaux et culturels, en plus de son apport dans l'approvisionnement des marchés en viande saine, en lait, en peaux et autres dérivés.
Il a exprimé enfin son souhait de voir cet atelier présenter une tribune pour profiter des expériences nationales par l'échange des connaissances dans le domaine de l'élevage des camélidés et dans la prévention de ses maladies, notamment celles transmissibles à l'homme.
La Représentante de la FAO à Nouakchott Mme Mariam Mahamat Nour a fait, quant à elle, un discours dans lequel elle précisé que la consultation aujourd'hui objet de l'atelier est expérimentale et qu'elle s'inscrit dans l'optique de l'initiative de son organisation visant à développer un outil d'appui sur la définition des stratégies d'analyse des maladies animales au niveau des filières de production.
Elle a indiqué également que la comparaison qui sera posée durant l'atelier devra permettre de définir l'importance des maladies animales par rapport aux autres obstacles posés au développement de la filière mauritanienne des camélidés, exprimant au nom du directeur général de la FAO, la disposition de cet organisme à poursuivre son soutien aux efforts de la Mauritanie dans le domaine de la sécurité alimentaire ainsi que dans le développement économique et social du pays.
Plusieurs responsables concernés et acteurs de la société civile actifs dans le domaine de l'élevage des camélidés ont assisté au coup d'envoi de l'atelier.


Dernière modification : 01/03/2011 21:26:23

Retour

La Mauritanie

Le Président de la République

Le Gouvernement


Editoriaux
Tous, pour une cité propre
Bien que très jeune capitale, Nouakchott a été victime de macrocéphalie urbaine en raison, sans doute, de l’exode rural consécutif à la sécheresse, de la métropolisation, mais aussi de son statut de capitale politique, qui lui a valu un surdéveloppement


<object style="width:180px;height:150px"> <param name="movie" value="video/player.swf?file=video_fr.flv" /> <param name="quality" value="high" /> </object>
1
Le Président de la République nouveau président de l'Union africaine
Tous droits réservés a l'AMI ©2014